Compte-rendu
Magny-Cours 24 & 25 mai 2019


Petit retour sur la troisième épreuve de la saison disputée sur le circuit de Magny-Cours le week-end dernier… Une fois n’est pas coutume dans le Nièvre, les trente-quatre pilotes inscrits ont pu faire les essais libres et les essais chronos sous une météo estivale….
Comme depuis le début de la saison, Thierry Mulot #2 s’empare de la pole position avec sa Ducati V4 R en 1’44.112. Maxime Dupérier Ducati V4 #74 prend le 2ème temps en 1’47.472 suivi de Serge Scherer Ducati 1299 #62 en 1’48.309. Maxime Duret 1299 #82 et Claude Pavot KTM RC8 R #9 complètent le top 5.
An niveau de la Superduke Cup, c’est Michael Brillault #15 qui signe le meilleur temps de la catégorie en 1’49.868 (10ème au scratch). Laurent Filleton #42 est 2ème (11ème au scratch) en 1’50.216 et Karl Saussard est 3ème (13ème au scratch) en 1’50.917.
Samedi matin, c’est jour de course…. La météo estivale des jours précédents nous abandonne, le ciel a perdu toute nuance de bleu, la piste est détrempée…. Après un changement de pneus et la modification des réglages, les pilotes se vont se placer sur la grille de départ…. Les conditions de piste sont des plus précaires, le bitume est une vraie patinoire, Adrien Chetta #167 chute dans le tour de chauffe…. Dans le troisième tour, une violente chute de Serge Scherer #62 provoque un drapeau rouge. Un deuxième départ est donné, la course est relancée pour 6 tours… Thierry Mulot #2 est largement en tête mais il sera victime d’une chute tout comme Bruno Gealageas #59, Patrick Thomasset #44 et Sébastien Chenillot #96… Seulement 17 pilotes passent la ligne d’arrivée. Mais, malgré cette situation délicate en piste, les bagarres sont au rendez-vous tour après tour…
A son grand étonnement, Maxime Duret #82 remporte la victoire, Stef Bovin #113 est 2ème et Michael Brillault #15 monte sur la 3ème marche du podium scratch (et 1er Superduke). Laurent Filleton Superduke #42 se fait passer dans le dernier tour par le #15, il est quatrième scratch et 2ème SDR. Maxime Dupérier #74 complète le top 5 scratch avec sa V4. Karl Saussard est 3ème en SDR et 8ème au scratch…
Pour la deuxième course à 14h40, le temps s’améliore considérablement et les conditions de piste sont idéales. Le départ est lancé sans encombre pour 12 tours… Maxime Dupérier #74 réalise un très bon départ et s’empare de la tête de la course mais derrière ça s’arsouille sévère : Maxime Duret #82, Stef Bovin #113, Sébastien Chenillot #96, Claude Pavot #9 et Fred Albas #3 sont très très proches. Ça se double, ça se redouble. Malgré les assauts de Stef Bovin #113, Maxime Duret #82 réussi à recoller la moto de tête #74 et signe le meilleur temps en course dans le dernier tour. Malheureusement Maxime Dupérier #74 se fait chiper la victoire sur le fil par un Maxime Duret #82 en pleine forme et très véloce… Il passe sous le drapeau à damier en 2ème position, très déçu car sa machine #74 manquait de carburant dans les derniers mètres… Stef Bovin #113 monte à nouveau sur le podium après avoir réussi à se débarrasser de ses poursuivants : Sébastien Chenillot #96 et Fred Albas #3 qui complètent le top 5. Jérôme Zakine #85 et Claude Pavot #9 lâchent le groupe en fin de course, ils sont 6ème et 7ème. En Superduke Cup, Michael Brillault confirme à nouveau la prise en main son roadster en prenant le 1ère place SDR et 8ème scratch…. Laurent Filleton SDR #42, longtemps collé aux basques de la machine #15, lâche un peu prise et Karl Saussard SDR #71 en profite pour le passer dans le dernier virage du dernier tour… Ces deux hommes complètent le top 10.


Au cumul de ces deux manches, les écarts se resserrent. Thierry Mulot conserve la tête du classement général avec 107 pts malgré une chute et un abandon ce we. Maxime Dupérier est 2ème avec 93 pts et Maxime Duret récupère la 3ème place avec 86 pts… Stef Bovin remonte à la 4ème place avec 78 pts. Serge Scherer #62 et Fred Albas #3 sont dans le top 5 avec 65 et 61 pts.
En Superduke Cup, Michael Brillault est premier, Laurent Filleton #42 et Karl Saussard #71 complètent le trio.
Merci à tous nos partenaires très impliqués dans ce Challenge : La Mutuelle des Motards, KTM en France, Dunlop Motosport, SC Menuiserie, NFB NOE et VDM Terrassement.
Prochain rendez-vous sur le circuit Carole les 14 – 15 et 16 juin dans le cadres des WERC.
Flo de Salve.

 
Compte-rendu
Paul Ricard 11 – 12 & 13 mai
La deuxième épreuve de l’année vient de se dérouler sur le circuit Paul Ricard pendant la Sunday Ride Classic… Un large public, une bonne humeur et une belle météo étaient au rendez-vous… Quarante-neuf pilotes sont engagés pour ces deux courses de 8 tours sur le tracé 5/8 récemment ressurfacé. Nous accueillons exceptionnellement sur cette manche la 790 Cup.
Chapitre 1 : vendredi les chronos
Ce nouveau bitume semble avoir considérablement changé les temps de référence par rapport à 2018 où la pole était en 2’14.273… Thierry Mulot et sa toute nouvelle Ducati V4 R #2 fraichement sortie de l’usine signent le meilleur temps en 2’10.107. Adrian Parassol et sa KTM Superduke #183 se calent juste derrière en 2’12.366. Maxime Dupérier (Ducati V4 #74) est troisième en 2’12.809. Le top 5 est complété par le toujours rapide Serge Scherer (Ducati 1299 #62) et Maxime Duret (Ducati 1299 #82) en 2’13.959 et 2’14.762. Ce dernier a décidé de remettre son titre 2018 en jeu.
Karl Saussard signe le 2ème meilleur temps en Superduke en 2’17.400 et il est 12ème au scratch.
En 790 Cup c’est Lionel Richier qui réalise le meilleur temps en 2’20.991, et 22ème au scratch.
La première BOT est 36ème avec une Honda SP1 #3 piloté par Guillaume Martinet.
Chapitre 2 : samedi course 1
Le départ est lancé samedi à 14h55 ; la meute est lâchée sans encombre. Thierry Mulot #2 prend la tête dès le début et s’envole vers une victoire certaine… Adrian Parassol et sa Superduke #183 sont deuxième tout au long de la course mais ils écopent d’une pénalité de 10 secondes à cause d’un dépassement « Track Limit » ; il se retrouve quatrième du coup… Maxime Dupérier #74 et Serge Scherer #62 s’octroient donc les deuxième et troisième places sur le podium après de belles passes d’armes… Stef Bovin complète le top 5 avec son Proto KTM #113.
Du côté de la Superduke Cup, c’est Michael Brillault (10ème au scratch) qui remporte la victoire devant Pascal Kraft #53 (11ème au scratch) et Laurent Filleton #42 (12ème au scratch)… Roues dans roues, ils se sont livrés une belle bagarre.
La première 790 Cup est 21ème aux mains de Lionel Richier #283 (hors classement aux points) c’est donc Pascal Albertini #66 qui remporte la première place devant Thomas Verdoni #32 et Adrien Santoni #83
En catégorie Bot, Guillaume Martinet confirme son bon rythme au guidon de sa Honda SP1 #3, devant son copain Xavier Bisson #35 et Yannick Lourtil qui doit se battre avec sa BMW R 1200 S #24.
Bravo à nos deux féminines de choc (Karine Sliz #169 et Caroline Santelli #40) qui se classent 36ème et 37ème sur 46 pilotes au départ.
Louis-Luc Maisto #19, Jonathan Martinez #4 et Philippe Papy #39 sont contraints à l’abandon sur problèmes mécaniques.
 
 
Chapitre 3 : dimanche la course 2
Après une mini tempête depuis samedi, le vent s’est enfin un peu calmé pour le deuxième départ, le feu rouge s’éteint et la horde s’élance… Thierry Mulot et sa Ducati V4 R prennent à nouveau la poudre d’escampette, claquent le meilleur temps absolu du week-end en 2’08.726 et repartent avec une nouvelle victoire.
Adrian Parassol #183 prend sa revanche sur le résultat de la veille et conserve ce coup-ci sa deuxième place bien méritée avec un super chrono en 2’11.928.
Et derrière, c’est la bagarre entre Maxime Dupérier #74, Serge Scherer #62 et Stef Bovin #113… Ce dernier se fait légèrement distancer dans le troisième tour… Maxime Duret #82 et Bruno Gealageas #59 sont en plein duel au moment où le drapeau rouge est agité suite à la lourde chute de Jonathan Martinez #4 qui se battait avec la machine #82 et #59…. La course n’aura donc duré que 5 tours. Maxime Dupérier monte sur la troisième marche du podium scratch, Serge Scherer et Stef Bovin sont 4ème et 5ème. Max Duret et Bruno Gealageas finissent 6ème et 7ème.
En Superduke 1290, on prend les mêmes et on recommence : Michael Brillault #15 semble avoir pris la bonne mesure de son roadster et remporte la meilleure place (8ème au scratch). Il est suivi de Pascal Kraft #53 (9ème au scratch) et Bertrand Gold #121 (journaliste à Moto Revue, hors classement mais 10ème au scratch). De ce fait, Laurent Filleton #42 récupère les points de la troisième place et se classe 11ème au scratch.
En 790 Cup, Pascal Albertini #66 (20ème au scratch) réalise le meilleur résultat, devant Thomas Verdoni #32 (21ème au scratch) et Adrien Santoni #83 (25ème au scratch). Lionel Richier #283 et Stef Lacaze #5 s’intercalent 21ème et 22ème au scratch mais ne rentrent pas dans le classement SDR (je sais c’est un peu compliqué)…
En BOT, Guillaume Martinet #3 (Honda SP1) conserve l’avantage devant Yannick Lourtil #24 (BMW) et Frédéric Jung #21 (Ducati 999), un tout nouveau qui participe à sa toute première course.
Karine Sliz #169 (KTM 790) améliore son résultat en se classant 34ème et Caroline Santelli #40 (KTM 790) est 37ème.
Ce coup-ci, c’est au tour de Fred Albas #27 de connaître des problèmes mécaniques avec sa Ducati 1199 R, il abandonne dans le 3ème tour…
Cette 32e saison s’annonce encore très palpitante avec les fidèles de ce challenge qui animent et conservent précieusement cette ambiance si particulière.
Merci à tous nos partenaires très impliqués dans ce Challenge : La Mutuelle des Motards, KTM en France, Dunlop Motosport, SC Menuiserie, NFB NOE et VDM Terrassement.
Rendez-vous les 23, 24 et 25 mai prochains sur le circuit de Magny-Cours dans le cadre de l’Endurance des 12 Heures.
Protwinement.
Flo de Salve.
 

Association Protwin

 

253 Avenue d’Aix

13610 Le Puy Ste Réparade

Tel +33(0) 615 362 184

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.