Sep 28

ALÈS 2016 ROUND 6

 

C’est sur le circuit cévenol d’Alès, que se déroule l’avant-dernier week-end de course pour cette saison 2016. Le titre est très loin d’être attribué et dès le vendredi le leader Michael Fudala, pas complètement remis de sa chute au Castellet lors Bol d’Or, est à nouveau victime de malchance.

Il chute et les conséquences sont lourdes : arrachement ligamentaire de l’acromio-claviculaire. Ses rêves de victoire s’envolent une fois de plus, et sa saison semble peut-être terminée... La lutte va donc se jouer entre les KTM de Claude Pavot, de Stéphane Bovin et les Panigale de Serge Scherer et Yani Todisco.

ESSAIS QUALIFICATIFS 1

Le temps est au beau fixe, la première séance voit les favoris s’installer immédiatement en haut de la feuille des temps. Les KTM de Claude Pavot #10 et Stéphane Bovin #113 roulent de concert et trustent les deux premières places. La 3e place revient Christophe Pavis #211 qui pour sa deuxième en Protwin signe un beau chrono. Yani Todisco #21, le champion en titre, revient après avoir fait l’impasse sur les 3 dernières manches du challenge, il signe un prometteur 4e temps en toute fin de séance. Très encourageant. Il devance l’homme en forme de cette fin de saison : le parisien Franck-Olivier Fontaine #85 très à l’aise sur sa Panigale. Louis-Luc Maisto 6e attend la deuxième séance pour claquer une pendule de référence sur sa Ducati 1098R. Bruno Gealageas Panigale #59, Julian Zuliani Ducati 998 RZ #101, sont aussi très en forme et prennent les 7e et 8e places. A quelques centièmes derrière eux, la KTM « Grand Guidon » Superduke #83 d’Adrian Parassol fait le spectacle. Le top 10 est clos par Nicolas Lacroix #24 toujours à la recherche de l’efficacité sur sa Panigale. Serge Scherer 11e qui apprécie peu ce tracé tortueux et ferme le clan des pilotes en 1’20.... Il devance Sébastien Chenillot 12e Panigale 1299 #96, Michel Roesner 13e Panigale #16, Florent Parret 14e KTM Superduke #202 et Gaël Ginisty 15e Ducati 999 #89.

ESSAIS QUALIFICATIFS 2 & CUMUL

En pleine après-midi, sous une belle chaleur de début d’automne, la grille va se jouer. La pole revient à Stéphane Bovin en pleine forme sur KTM RC8 Proto #113 en 1’18.394. Le pilote sudiste, trop généreux finira la séance au tapis mais devance l’autre KTM de Claude Pavot de plus de 3 dixièmes. Yani Todisco #21 ne semble pas vouloir laisser ses copains s’amuser sans lui, il est pointé à moins de 1 dixième de la 2e place. L’odeur du titre semble allécher les trois compères. La deuxième ligne sera emmenée par Franck-Olivier Fontaine #85 suivi de Louis-Luc Maisto #19 et Christophe Pavis #211. Julian Zuliani 7e partira en tête de la 3e ligne avec, à ses côtés, Serge Scherer et Nicolas Lacroix. Bruno Gealageas n’arrive pas à améliorer ses temps du matin, il conserve une belle 10e place devant Adrian Parassol et son copain Richard Garin qui a beaucoup progressé en séance 2. Sébastien Chenillot #96, Michel Roesner #16 et Gaël Ginisty #89 occuperont la 5e ligne de la grille.
Bien malin celui qui peut prédire l’issue des deux manches dominicales. A tous les niveaux la lutte va être intense et l’incertitude à son comble.

COURSE 1 DIMANCHE 10h15

Pour pouvoir inquiéter Claude Pavot et sa KTM RC8R #10, Stéphane Bovin devait réussir le départ parfait. Même si celui-ci ne fut pas mauvais, Claude Pavot rentre dans le premier droit en tête. A partir de cet instant la course a déjà choisi son élu. Claude Pavot plus véloce, va filer vers sa 5e victoire consécutive. Stéphane Bovin reste malgré tout dans sa roue durant les premiers tours. Louis-Luc Maisto conserve sa 3e place sur la grille et vient directement titiller les KTM de tête. Le départ est le théâtre de la chute d’un des principaux animateur du challenge : Serge Scherer touche la roue arrière d’Adrian Parassol dans le premier gauche et c’est la chute. Victime collatérale de cet incident, Franck-Olivier Fontaine et sa Panigale sont obligés d’écarter la trajectoire pour éviter l’incident.
Les premières boucles permettent aux protagonistes de s’installer dans leur rythme de course. Claude Pavot semble très rapidement intouchable. A 2 secondes derrière lui, Louis-Luc Maisto profite d’une petite faute de Stéphane Bovin pour prendre, sur 2 tours, la deuxième place.
A quelques longueurs du trio de tête, Nicolas Lacroix emmène un groupe composé d’Adrian Parassol, Julian Zuliani, Christophe Pavis et Bruno Gealageas. La 10e place à cet instant est occupée par Richard Garin, mais Franck-Olivier Fontaine est en train de remonter après s’être débarrassé de Sébastien Chenillot.

Devant, Claude Pavot file avec facilité vers une magnifique victoire. Stéphane Bovin contrôle Louis-Luc Maisto. L’animation est derrière : Nicolas Lacroix, longtemps sous pression de la Superduke d’Adrian Parassol, aligne des tours réguliers et va signer son meilleur résultat de la saison avec une 4e place. Le pilote de la Superduke part à la faute à 6 tours de la fin. Julian Zuliani récupère un temps la 5e place devant Christophe Pavis et Bruno Gealageas. Ce dernier va faire parler son expérience dans les derniers tours pour passer les deux concurrents (Pavis et Zuliani) en franchissant la ligne d’arrivée en 5e position. Julian Zuliani est pénalisé de 10 secondes pour un départ légèrement anticipé, il rétrograde donc en 7e. Franck-Olivier Fontaine s’approprie une 8e place décevante au vu de ses essais. Richard Garin fait une très belle course pour la 9e place en contenant à distance Simon Van Der Meijden KTM #14, très à l’aise en fin de course. Sébastien Chenillot 11e sur sa Panigale 1299 n’a pas pu les attaquer. Gaël Ginisty Ducati 999 12e, Florent Parret KTM Superduke 13e, Michel Roesner Panigale 14e et Stéphane Branchu Ducati 1098 15e prennent les derniers points.

COURSE 2 DIMANCHE 16h

Claude Pavot semble survoler le Protwin : il vient de remporter les 5 dernières manches et il est installé en tête du classement provisoire. Au feu rouge éteint, il prend la tête dès le premier tour, Stéphane Bovin le suit comme son ombre. A la fin du premier tour, il perd le contrôle de sa KTM RC8R à l’accélération de la ligne droite des stands. Le roulé boulé est impressionnant, le généreux pilote lorrain est touché dans sa chair et reste au sol. Stéphane Bovin prend donc le commandement de la course, il sent la bonne affaire se profiler. Il devance Nicolas Lacroix et Adrian Parassol auteur d’un excellent départ. Louis-Luc Maisto et Franck-Olivier Fontaine sont en observation juste derrière. Bruno Gealageas emmène Simon Van Der Meijden sur sa KTM. Julian Zuliani et Serge Scherer n’ont pas réussi leur départ, ils se lancent tous deux dans une belle remontée.
Les tours défilent sans changement notable, la tête de course revient sur un pilote attardé, celui-ci ne recevant pas de drapeau bleu, continue à son rythme. De fait, il va devenir une gêne importante sur le tracé Cévenol où les dépassements ne sont pas une chose aisée. Si Stéphane Bovin, le leader, arrive à le passer sans y laisser trop de temps, le groupe de furieux qui le suit va quelque peu se casser les dents sur lui. Une fois celui-ci dépassé, on va assister à une somptueuse bagarre. Tout d’abord Franck-Olivier Fontaine puis Louis-Luc Maisto arrivent à se débarrasser de la KTM Superduke d’Adrian Parassol. Ils se jettent à l’assaut de la deuxième place détenue par Nicolas Lacroix. Franck-Olivier Fontaine s’en empare au 10e tour puis se lance dans une folle remontée sur le leader, Stéphane Bovin. Alors qu’il pouvait devenir menaçant, il perd l’avant de sa Panigale à 3 tours de l’arrivée. Louis-Luc Maisto fait, lui aussi, d’excellents chronos (il signe le meilleur temps en course en 1’17.591) et arrive à passer Nicolas Lacroix en difficulté avec son pneu arrière. Il semble fondre ensuite sur Stéphane Bovin, mais celui-ci contrôle et va remporter sa première manche de la saison.
Le podium de cette manche est composé de Stéphane Bovin KTM #113, Louis-Luc Maisto 1098R #19 et Nicolas Lacroix Panigale #24. A la quatrième position, on trouve Bruno Gealageas Panigale 1299 #59 très en verve ce week-end. Suivent Serge Scherer Panigale R #62 et Julian Zuliani 998RZ #101 qui ont réalisé une très belle remontée, ils bénéficient de la chute commune de Adrian Parassol #83 et Christophe Pavis #211 dans le dernier tour. A quelques encablures, Sébastien Chenillot #96 est 7e suivi par Richard Garin Panigale 8e qui confirme sa bonne forme. Il devance Simon Van Der Meijden (9e) sur sa KTM RC8R #14 et Gaël Ginisty 10e avec sa 999. Les dernières places attribuant les points reviennent dans l’ordre à Florent Parret 11e, Michel Roesner 12e, Stéphane Branchu 13e, Adrian Parassol 14e (qui se relève d’une deuxième chute) et Hervé Bernard 15°.

LE POINT SUR CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHALENGE 2016 :

Impossible de faire le moindre pronostic, les rebondissements succèdent aux coups de théâtre.
Qui aurait pu parier que Stéphane Bovin reparte avec le leadership et 151 points ?
Qui aurait eu l’audace de dire que Claude Pavot, si souverain, allait partir à la faute ? Il est 2e avec 144 points.
Qui aurait pu prévoir que Michael Fudala allait rater la manche Cévenole ? Il reste 3e avec 119 points.
Peu d’observateurs aurait misé sur Nicolas Lacroix qui n’a pas réussi à domestiquer sa Panigale depuis le début de saison, il fait jouer sa régularité et revient en 4e position avec 116 points devant Serge Scherer 5e avec 112 points. Le magnifique circuit du Mugello se profile pour cette dernière manche du challenge 2016 où rien n’est définitivement acquis, pour personne… On prend les paris ????
Encore merci à tous nos partenaires qui nous suivre tout au long de l’année : NOE NFB - TEAM ZS MOTO ECOLE - L’ESPACE OUVERTURE – 4GMOTO – LA MUTUELLE DES MOTARDS – DIANA RAUCH pour les photos.

Jean-Luc Dutheil.

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Association Protwin

 

253 Avenue d’Aix

13610 Le Puy Ste Réparade

Tel +33(0) 615 362 184

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.