Oct 06

MUGELLO 2016

Après une saison riche en suspense et en bagarre, la finale tant attendue du Challenge Protwin s’est déroulée sur le magnifique circuit du Mugello. Jusqu’à la dernière course, personne n’aurait pu affirmer quel pilote gagnerait le trophée du vainqueur de l’année. Durant toute la saison, plusieurs concurrents ont pris la tête du classement général mais c’est Stef Bovin qui arrivait en tête sur le territoire italien, prêt à tout pour toucher le Graal…
Mais il n’était pas tout seul à pouvoir prétendre à cette première place…
Cette dernière épreuve a aussi été l’occasion d’accueillir de stops pilotes qui ont survolé les débats tout au long du week-end aux guidons de leurs très affûtées KTM Superduke. Jérémy Mc Williams, Chris Fillmore et Hannes Maier ont affolé les chronos et trusté les places sur le podium au scratch sous une pluie battante tout au long du meeting. Un bonheur et un honneur pour nous tous de côtoyer de grands pilotes abordables et forts sympathiques…
Autre facteur important, la météo nous a laissé un peu de répit le vendredi pour les séances d’essais libres où les 41 concurrents ont pu découvrir ce fabuleux tracé et apprécier les longues courbes rapides, la grande ligne droite en descente avec un freinage au gros coeur au bout. De grands sourires étaient affichés sur tous les visages sauf sur celui de Stef Bovin #113. Dès le matin, notre leader provisoire semble avoir le syndrome de la poisse avec une casse moteur au bout de quelques tours. Que nenni, il s’attèle aussi sec à un échange standard pour pouvoir rejoindre la meute avant la dernière séance de la journée. Moins de chance pour Maxime Dupérier #74, qui déclare forfait en fin de journée suite à un gros souci technique sur sa machine.
Dès le samedi matin, la pluie fait son apparition et ne nous quittera plus du week-end…
La journée est chargée avec deux séances chronométrées et une course de 12 tours à 15h20.
Les KTM boys (Mc Williams 2’20.773, Fillmore 2’21.077 et Maier 2’21.887) s’octroient les meilleurs temps mais nos petits frenchies ne sont pas bien loin derrière. Michael Fudala #25 s’accroche à moins d’une seconde lors de la Q1 en 2’22.019. Il est suivi de Yani Todisco #21 (2’22.988). Derrière ça roule en 2’27 pour Serge Scherer #62, F. Olivier Fontaine #85, Nicolas Lacroix #24 et Mélodie Coignard #93, seule féminine engagée au guidon de son Aprilia RSV4.
La Q2 se fait en deux temps, suite à un nouveau problème technique de Stef Bovin, décidément poursuivi par la malchance… et des trombes d’eau qui inondent une piste déjà très glissante. Impossible d’améliorer les temps dans de telles conditions. La grille de départ est donc basée sur les temps du matin.
COURSE 1 - 15h40, les pilotes se mettent en place sur la grille de départ ; nous avons la chance de faire une procédure de départ « style SBK ». La piste est déclarée Wet, la course est donc réduite à 9 tours. Les coeurs battent la chamade, le feu rouge s’éteint et nos vaillants guerriers démarrent dans un nuage de pluie. Au premier virage, la visibilité est nulle mais tous passent sans encombre le premier tour. Nos 3 top pilotes engagés par KTM France creusent un large écart dès les premiers tours ; ils finissent sur le podium avec le meilleur temps en course pour Jérémy Mc Williams en 2’16.135.
Beaucoup de rebondissements dans cette première manche : Stef Bovin casse son deuxième moteur à l’issu du 2e tour, Serge Scherer #62 et Mélodie Coignard #93, alors 5e et 7e chute dans les deux derniers tours. Claude Pavot #10, encore froissé de sa grosse chute d’Alès, n’arrive pas à s’imposer un rythme pour défendre ses chances au titre ; il finit 12e.
Michael Fudala #25 est le seul à pouvoir garder le contact au pied du podium scratch, juste derrière H. Maier (3e). Thierry Mulot récupère la 4e position, suivi de Nicolas Lacroix #24 qui retrouve avec grand plaisir et aisance son Aprila RSV 1000. Franck-Olivier Fontaine #85, William Ardouin #41, Stéphane Cancela #121 et Louis-Luc Maïsto #19 complètent le top 10.
Finale 2016
Au MUGELLO
Sept pilotes sont victimes de chutes : Mélodie Coignard #93, Serge Scherer #62, Gaël Ginisty #89, Florian Feret #117, Jérôme Felix #32, Laurent Villain #80 et 4 pilotes ne passent pas la ligne d’arrivée sur problèmes techniques : Stef Bovin #113, Sébastien Serra #69, Julian Zuliani #101 et Stéphane Branchu #12.
COURSE 2 – Dimanche 10h30, une petite éclaircie nous accueille sur cette nouvelle grille de départ mais la piste est encore très mouillée sur certains secteurs, une tempête ayant perturbé le paddock dans la nuit. Michael Fudala #25 se retrouve sur la première ligne en troisième position suite au forfait de Jérémy Mc Williams ; ce dernier s’est blessé la veille et ne peut physiquement pas piloter sa moto. Toute la grille est décalée mais Stef Bovin, qui a passé plusieurs heures la veille à refaire une machine compétitive, part avec un énorme handicap car il est placé en 26e position ; le défi est grand mais il a toujours le titre en ligne de mire…
Les pilotes s’élancent donc et Chris Fillmore prend la tête dès le début, suivi par Hannes Maier. Les deux hommes gardent ces positions jusqu’à la fin.
C’est Franck-Olivier Fontaine #85 qui s’illustre dès les premiers tours, il est 3e en bagarre avec Michael Fudala #25 qui reste en embuscade pendant plusieurs tours. Dans le 6e tour, Michael tente un dépassement et s’empare de cette 3e position. Entre temps, la pluie refait son apparition en milieu de course et rend les conditions de pilotage fort difficiles… F-O Fontaine décide de contenir sa position de 4e, il signe le meilleur temps en course des pilotes français en 2’14.455.
Serge Scherer est 5e au cours des trois premiers tours, avec à ses basques Mélodie Coignard #93 toujours aussi véloce sur cette piste compliquée, mais il rétrograde dans le classement à cause d’un petit problème technique sur sa machine ; Il finit 12e. Mélodie s’accroche à cette position et termine 5e au scratch. Une superbe performance pour cette jeune pilote très prometteuse.
La plus belle remontée revient à Stef Bovin #113, parti des profondeurs de la grille, notre pilote enragé boucle son premier tour en 9e position. Il se bat toute la course avec Nicolas Lacroix #24, William Ardouin #41 et Laurent Filleton #42 très à l’aise sur sa Superduke. Stef est pendant deux tours 6e en bagarre avec l’Aprilia RSV 1000 de Nicolas.
Le drapeau rouge est agité après le 9e tour car la pluie redouble et la visibilité devient compliquée.
A l’issue de cette dernière manche, Michael Fudala est 3e sur le podium scratch, F-O Fontaine, Mélodie Coignard, Nicolas Lacroix, Stef Bovin, Laurent Filleton, Maxime Duret et Claude Pavot complètent le top 10.
Au cumul des points, Michael Fudala remporte le Challenge 2017 avec 171 points. Stef Bovin est 2e avec 164 pts et Claude Pavot est 3e avec 160 pts…. Peu de points séparent nos trois top pilotes. Nicolas Lacroix #24 et Serge Scherer sont respectivement 4e et 5e au général. Franck-Olivier Fontaine #85, Yani Todisco #21, Louis-Luc Maïsto #19, Bruno Gealageas #59 et Thierry Mulot #2 complètent le top 10 annuel.
Je tiens à remercier particulièrement Filippo Chiarelli et Promoracing de nous avoir accueillis si chaleureusement sur ce mythique circuit.
Merci également à tous nos partenaires fidèles qui nous suivent tout au long de l’année : NOE NFB - TEAM ZS MOTO ECOLE - L’ESPACE OUVERTURE – LA MUTUELLE DES MOTARDS - 4GMOTO.
Rendez-vous en 2017 pour de nouvelles aventures protwinesques.
Florence de Slave.

 

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Association Protwin

 

253 Avenue d’Aix

13610 Le Puy Ste Réparade

Tel +33(0) 615 362 184

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.